Les mécanismes

Côté science

Physiologie du Jeûne

Votre corps d'être humain engagé dans le rythme de la vie moderne vous alerte naturellement d'un besoin de ralentir...

" le jeûne est l'abstinence volontaire complète de l'ingestion de nourriture pendant une période définie durant laquelle le corps vit sur ces réserves."

Herbert Shelton (1895-1985)

Ne jamais jeûner revient à ne jamais vider vos placard où vous stockez des aliments "pour dépanner", et aussi de continuer à les remplir.

Les combustibles de notre organisme sont les macro-nutriments : GLUCIDES, LIPIDES, PROTIDES.

Ces matières premières peuvent être transformées par le corps en énergie = ATP.

Ces combustibles, présents dans notre alimentation nécessitent une transformation chimique avant d'être utilisés.

Les vitamines, les sels minéraux, les ions métalliques  améliorent ces réactions chimiques.
En étant libéré de sa tâche principale qui est de broyer, digérer, trier et transformer les aliments en molécules utilisables, le corps a besoin de moins d'énergie pour fonctionner.
Les intestins se mettent au repos, les inflammations diminuent, le rythme cardiaque augmente et la tension artérielle baisse. Les mécanismes cellulaires et hormonaux primaires de gestion du manque sont réactivés.

La fatigue qui peut apparaître n'est pas induite par un manque «de carburant », mais par l'évacuation des toxines via les émonctoires :
le foie, les reins, les intestins, les poumons et la peau.

Nos cures soutiennent le travail de ces émonctoires grâce aux principes actifs des plantes (tisanes, aromathérapie), aux séances de sauna, à l'hydrothérapie du côlon (sur demande), aux randonnées, aux activités sportives douces et aux massages (sur demande).

Le Jeûne Buchinger proposé au Comptoir Détox est plus doux qu'un jeûne hydrique composé uniquement d'eau et de tisane.

Le protocole établi par Otto Buchinger préconise un jus de légumes et de fruits dans la journée et un bouillon filtré le soir. Ces apports, inférieurs à 200 calories permettent d'apaiser la phase d'acidose * survenant autour du 3° jour de jeûne et de maintenir un apport en minéraux. 

Cependant, les personnes désirant pratiquer un jeûne hydrique et/ou 24 à 48 h de jeûne sec en cours de semaine sont les bienvenus.

Un stage de jeûne doit être préparé par une « descente alimentaire » qui consiste à stopper progressivement certaines catégories d'aliments. Le côlon doit être libéré des matières qui pourraient fermentées pendant le jeûne et fabriquer des toxines.
Après la rupture du jeûne, ces catégories d'aliments seront réintroduites à l' inverse sur une durée équivalente : c'est la « remontée alimentaire ».

Naturellement, à votre retour, vous consommerez des aliments plus simples et plus sains.
Toutes ces informations sont détaillées à nos stagiaires le moment venu. 
Des échanges auront lieu tout au long du séjour pour répondre à vos questions.

phase d'acidose * : en dehors du jeûne, le carburant du corps (l'ATP) est métabolisé à partir du glucose apporté par l'alimentation.
Des réserves de glucose pour 24 à 48 h sont stockées in situ dans les muscles pour les efforts immédiats et sous forme de glycogène au niveau du foie.

Quand ses réserves sont épuisées, le corps exploite les protéines puis les acides gras stockés dans les cellules graisseuses. On attaque enfin ce "gras", la réserve énergétique à haut rendement du corps (1g de lipide = 9 cal / 1g de glucide = 4 cal). Son autre propriété est d'isoler vos organes des molécules toxiques en les emprisonnant. Ainsi en destockant la réseve énergétique des "adipocytes" (cellule graisseuse), les molécules toxiques qui sont principalement des acides sont libérés dans la circulation sanguine.

Cette voie métabolique produit des corps cétoniques.

Leur transformation en ATP provoque moins de déchets, mais ils sont plus acides. Le temps que l'organisme rééquilibre son pH, vous êtes en phase d'acidose. Sa durée sera différente pour chacun de vous, car elle dépend aussi du degré « d'encrassement » cellulaire. 

À savoir : 
jeûne diététique  : se distingue du jeûne thérapeutique
(à partir de 3 semaines) qui est interdit en France.

Il se pratique dans de nombreux pays à travers le monde.

 


ο Éliminer toxines et surpoids

ο Booster son système immunitaire

ο Rajeunir les tissus par recyclage à partir des cellules souches

ο Augmenter sa vitalité et améliorer son psychisme 

ο Augmentation de la sécrétion de sérotonine, hormone du "bonheur"

ο Disparition de l'histamine (allergies) dans le sang au bout de 10 jours.


" Il n'y a pas de preuve scientifique que le jeûne soit dangereux"

Valter Longo (scientifique)

Documentations

« Maintenir un poids normal et se détoxiquer sont certainement deux motivations importantes pour ceux et celles qui entreprennent la démarche du jeûne. C'est aussi l'occasion de découvrir les possibilités insoupçonnées de son organisme pour retrouver santé et vitalité. Le jeûne peut être préventif ou thérapeutique, spécialement dans le cas de maladies chroniques inflammatoires et métaboliques. En outre, il donne accès à un état de conscience plus clairvoyant et harmonise l'humeur. Cette dimension psychique et spirituelle est essentielle dans le processus du jeûne car interrompre ses habitudes alimentaires, c'est modifier ses schémas comportementaux quotidiens et renoncer à des sensations digestives qui rythment nos journées. C'est l'occasion de faire un point de vie et de se découvrir-ou de se redécouvrir-tel que l'on est réellement. La pratique du jeûne nous enseigne que renoncer temporairement aux plaisirs de la table nous rend sensibles à d'innombrables autres sources de plaisir : l'art, la nature, les relations, la méditation, pour ne citer que celles-là.»

4° de couverture. L'art de jeûner de Françoise Wilhelmi de Toledo (2009).

 

Recevez nos lettres et nos Articles sur l'Être et la nutrition

les bienfaits du jeûne

pathologiques

Réduction des risques de diabètes
Autophagie des cellules malades
Mise en protection des cellules saines (cf. Travaux Valter Longo)
Mise à distance des risques cardio-vasculaires
Diminution de la masse grasse
viscérale et sous cutanée

physiologiques

Réduction de la production d’insuline
Augmentation de l’hormone de croissance
Baisse de la tension
Meilleure réponse au stress oxydatif (mitochondries)
Augmentation des connections neuronales

 

psychologiques

Modification du rythme circadien
Débrayage du grignotage
Réduction de l’anxiété et de la dépression 
Diminution des pensées parasites et négatives
Pacifisme et Retour à soi
Réorganisation des priorités

 

Contre-indications du jeûne

Pathologiques

Insuffisance hépatique
Insuffisance rénale
Ulcère à l'estomac et du duodénum
Artériosclérose cérébrale 
Décollement de rétine

Physiologiques

Grossesse et allaitement
Diabète de type 1
Hyperthyroïdie décompensée
Maigreur, Cachéxie
Obésité majeure


Psychologiques

Anoréxie
Dépendances majeures (alcool, drogues...)
Psychoses sous médications


Le comptoir détox

1011 chemin René Char
84400 Apt  

CONTACT

+ 33 (0) 7 86 26 09 07

Réservez votre escale

Réseaux sociaux

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer